Configurer son Tenant avec PowerShell

Lors de mon dernier poste, j’expliquais comment créer un environnement de développement. Pour sa configuration, je suis parti à la découverte de ce que PowerShell propose.

Pré-requis

Bien que PowerShell soit installé par défaut sur Windows,  il est tout de même nécessaire d’installer des modules dédiés pour Power Apps et Power Automate. Microsoft a une documentation très claire sur l’installation ici.

Une fois installé, c’est parti pour les Cmdlets.

Les Cmdlets

Première étape, s’authentifier sur notre Tenant depuis PowerShell avec la commande suivante:

Add-PowerAppsAccount 

Celà va ouvrir une pop-up pour saisir son compte.

Ensuite, commençons par voir ce que l’on peut configurer. Pour cela on utilise la commande :

Dans mon cas, je souhaite rester maître de la création d’environnement. Pour restreindre cette fonctionnalité, j’utilise la commande suivante:

$requestBody = @{
    disableEnvironmentCreationByNonAdminUsers = $true
    disableTrialEnvironmentCreationByNonAdminUsers = $true
}
Set-TenantSettings -RequestBody $requestBody 

Une fois exécutée, on vérifie que la configuration a bien été prise en compte.

Allez plus loin avec PowerShell

PowerShell est un outils vraiment puissant. Il permet d’aller bien plus loin dans l’administration, mais peut être aussi très utile pour les créateurs d’applications.

Je vous invite à faire un tour sur cette page pour découvrir l’ensemble des cmdlets disponibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *